Histoire collective

Du 01 janvier 2016 au 31 décembre 2030

Nos racines SAISON 1

Saison 1 Voici, en quelques lignes, l'histoire collective de La Bergerie retracée... Les informations peuvent être enrichies : n'hésitez pas à nous communiquer d'autres dates, repères et/ou anecdotes !

La "Société des Amis du Moutier d'Ahun" C'est l'intitulé de l'Association.

En 2016, "La Bergerie SAMA" est passée dans le langage courant...

 

SAISON 1

De 1959 à 1975

 

1959 : Le 11 Octobre, M. Escande et l'Abbé Malapert fondent l'Association.
Son objet est d'assurer la sauvegarde, la conservation et l'entretien  du sanctuaire et de ses boiseries.

 

 Sous la Présidence de M. Pierre Dumont, cette équipe a conservé et revalorisé le capital communal en entreprenant, sous le contrôle des Monuments Historiques, plusieurs centaines de milliers de francs de travaux de rénovation, sans que la commune n'ait à intervenir financièrement, la déchargeant ainsi que les administrés, d'un lourd fardeau.

 

 

1970 : M. Chambraud succède à Pierre Dumont

Le Président Pierre Dumont, estimant que l'Association a atteint son but statutaire, remet au conseil son mandat de Président.

M. Chambraud lui succède, avec pour mission à court terme : célébrer le tricentenaire des boiseries en 1973.

1972 :  intervient une convention d'entrées payantes de l'église entre la municipalité et l'évêché. La part revenant à la mairie doit servir à l'entretien et à l'embellissement du sanctuaire, confirmant que l'Association avait bien atteint son but initial.

Pour célébrer le tricentenaire des boiseries, une série de manifestations s'est déroulée, dont l'ampleur et la qualité ont eu un écho hors les limites du département.

Afin qu'au travers de cette fête populaire (qui s'est déroulée du 23 juin au 18 août),  il demeure quelque chose : un timbre "premier jour" a été émis le 28 mai 1973 avec une vente anticipée le 26 au Moutier. Timbre de 2 francs bistre à la gloire des boiseries.

Un son et lumière fonctionnant tous les samedis a été monté. Il est bon de savoir que la presse spécialisée le classe parmi les 20 meilleurs en France.

1974 : l'Assemblée Générale consciente d'avoir atteint ses objectifs, demande au président d'orienter les activités vers une animation artistique et culturelle tout en conservant en toile de fond le but initial.

1975 : l'Assemblée Générale Extraordinaire du 25 janvier autorise l'Association à acquérir au Moutier d'Ahun une grange baptisée "La Bergerie", destinée à devenir un lieu de rencontres d'artistes et le siège d'un Centre d'Animation Artistique et Culturel. Cette acquisition s'est concrétisée le 4 mars, par un emprunt de 21 500 francs, dette qui fut comblée rapidement grâce au concours d'artistes contemporains tels que : Calder, Chazaud, Cinquin, Gilioli, Kaerhling, Lagrange, Quinquaud, Vasarely et bien d'autres, preuve de l'intérêt certain de l'entreprise.

Le président Chambraud remet son mandat à l'Assemblée en rappelant que l'Association devait être un centre artistique exemplaire, non concurrentiel, ni commercial, un domaine sans artifices, reflet de la qualité dans le haut lieu du Moutier.